Jeu aux doigts en alternant l’index et le majeur

Dans cette leçon, nous allons nous concentrer pour jouer avec 2 doigts de la main droite pour attaquer les cordes. C’est certainement la méthode la plus utilisée et nous en verrons d’autres un peu plus tard. On va y voir aussi le contrôle pour étouffer les cordes non-jouées. Autant avoir des bonnes habitudes dès le début.

La difficulté ne semble pas très grande à première vu. On attaque une corde avec l’index puis l’attaque suivante se fait avec le majeur. Ou inversement. Il faut être capable de démarrer avec le majeur ou l’index sans que cela affecte notre jeu.

Sur le principe, on fait comme si avec notre main sur une table, on mimait un homme qui marche. L’attaque de la corde se fait en roulant rouler notre bout de doigt dessus. On évitera les ongles un peu long qui vont produire en touchant la corde une attaque vraiment plus agressive comme un peu le jeu au médiator. Bien sur, ça dépend du son recherché. J’ai trouvé assez difficile de contrôler le son produit et avoir une constance en jouant avec les ongles. Donc pour moi, ça sera ongles courts pour les 2 mains 😉

Pour éviter les blessures, la position conseillée est de garder notre poignet le plus droit possible pour limiter les problèmes avec le canal carpien et autres soucis.

Toujours être relax. La main droite doit pendre naturellement au dessus des cordes.

 

Quel est l’intérêt d’alterner l’index et le majeur ?

Cette technique est enseignée partout car utilisée par le plus grand nombre. Chaque doigt ne doit donc faire que la moitié du travail. Moins de boulot, c’est toujours mieux:-) et utiliser 2 doigts suffisent pour la plupart des styles. Une mauvaise habitude étant très difficile à changer, il faut bien faire attention à alterner les doigts i-m-i-m… (ou m-i-m-i…) pour éviter de ne jouer qu’avec un doigt ce qui va nous limiter par la suite.

 

A quel niveau de la basse jouer avec notre main droite ?

Suivant l’endroit, le ton de la basse va changer entre un son plus clair et percutant près du chevalet ou plus gras et chaud vers le manche.

Choisissez un endroit qui vous semble confortable pour commencer. Au fur et à mesure, on sera plus confortable et avec le besoin, on choisira notre endroit de jeu.

 

Position du pouce

Plusieurs possibilités comme le laisser au dessus du micro le plus prêt du manche (on y a normalement un son passe partout ce qui est bien pour débuter). Mais il est préférable de le laisser sur le côté pour aider au déplacement de la main complète. Si on garde le pouce sur le micro, quand on change de corde il faudra étendre la main pour jouer la corde Sol (la plus fine).

 

Le mouvement d’alternance des doigts

Lorsque l’on attaque une corde, le doigt qui joue, va rouler sur cette corde. On ne tire pas vers l’extérieur (c’est une autre technique que l’on verra plus tard). En fin de mouvement, le doigt arrive soit vers la paume, soit venir en buter sur la corde du dessus.

Pas besoin d’attaquer fort, au contraire. 1) on est amplifié, il fait bien que notre matos envoie la sauce pour nous:-) 2) il est préférable de développer un toucher léger pour pouvoir ensuite avoir une palette de nuance dans notre besace 3) cela permet aussi de pouvoir devenir plus rapide et précis. C’est toujours important pour un bassiste.

Après avoir attaqué la corde, le doigt continue naturellement sa course pour venir sur la corde au dessus et donc aussi il va tout simplement la bloquer et éviter qu’elle ne sonne. Comme on alterne les doigts, on a un doigt qui joue et un doigt qui étouffe.

 

Etouffer le son des cordes non-jouées

Cela demande presque autant de travail de faire sonner une corde que de garder les autres de faire du bruit. La plupart du temps, on ne veut entendre qu’une seule note à la fois. Cela veut dire que sur notre basse à 4 cordes, on doit empêcher d’entendre 3 cordes. Une corde qui sonne librement en fond peut créer une dissonance non-voulue.

 

Etouffer avec le pouce

Le pouce va venir bloquer la corde Mi (la plus grosse sur une basse 4 cordes) à chaque fois que celle-ci n’est pas jouée. Pour avoir le moins d’effort à fournir, on garde notre pouce le plus près possible de la corde Mi. C’est pour ça que l’on préfèrera avoir le pousse collé sur le côté du micro que poser au-dessus. Ce n’en sera que plus facile pour le faire descendre et étouffer la corde.

 

Encore un peu plus pour étouffer

Lorsque l’on va des cordes graves vers les aiguëes, ou que l’on saute des cordes, on se rend compte que l’on ne peut pas étouffer toutes les cordes avec seulement les techniques vues au dessus.

Dans notre manche nous avons encore : utiliser un doigt supplémentaire ; utiliser plus le pouce.

 

Etouffer avec l’annulaire

Dans cette technique, on va utiliser l’annulaire sur la corde La quand on va jouer la corde Sol. C’est le seul cas d’utilisation sur une basse à 4 cordes. L’annulaire va juste toucher légèrement la corde La à chaque fois que l’on doit jouer la corde Sol. Cela ne semble pas très naturel, mais avec de l’entrainement cela deviendra automatique.

La position devient lorsque l’on joue la corde Sol :

  • La corde Mi est bloquée par le pouce
  • La corde La est bloquée par l’annulaire
  • La corde Ré est bloquée par le doigt qui vient de jouer venant en butée (index ou majeur)

 

Étouffer par le pouce

Une autre méthode est d’utiliser le pouce qui au lieu de rester sur la corde Mi va venir étouffer les cordes. Cela semble être une bonne méthode à développer pour jouer ou si on veut jouer une basse à 5 ou 6 cordes.

La position devient lorsque l’on joue la corde Sol :

  • La corde Mi est bloquée par le côté du pouce
  • La corde La est bloquée par le pouce
  • La corde Ré est bloquée par le doigt qui vient de jouer venant en butée (index ou majeur)

Encore une autre méthode d’étouffement (c’est presque de la torture!)

En fait, j’ai un peu développé ma propre méthode sans le vouloir qui mixe les deux vues au dessus. J’aimerai m’orienter ensuite vers une 6 cordes donc j’étais sensible ) à la méthode du pouce mais aussi pour me donner un appui (comme la main et le pouce se déplacent), j’utilise l’annulaire. Mais différemment en le laissant sur la corde de butée. Cela donne lorsque l’on joue la corde Sol :

  • La corde Mi est bloquée par le pouce
  • La corde La est bloquée par le pouce
  • La corde Ré est bloquée par l’annulaire et le doigt qui vient de jouer venant en butée (index ou majeur)

Je n’ai pas vu cette méthode expliquée ailleurs mais je suis sur que d’autres personnes l’utilisent.

 

Dans tous les cas, choisissez votre méthode si vous commencez ou si vous voulez casser une mauvaise habitude et gardez cette méthode. Cela va peut-être sembler bizarre et frustrant au début. Cela va venir avec de la pratique. Préférez lenteur et précision pour commencer.

 

Je vous propose 4 exercices pour pratiquer l’attaque alternée et l’étouffement :

Et un 5eme en bonus pour voir le blocage dans la rythmique : Exercice 5

Que pensez vous de cette leçon ? Laissez moi un commentaire pour l’améliorer !

A propos Ludovic

Je m’appelle Ludovic et j’ai décidé de commencer à jouer de la basse il n’y a pas très longtemps. C’était un rêve d’adolescent que je me permet de poursuivre aujourd’hui. Il n’est jamais trop tard pour commencer :-).
Pour marque-pages : Permaliens.

29 réponses à Jeu aux doigts en alternant l’index et le majeur

  1. Didier dit :

    Excellents ces exercices pour débuter en évitant de prendre de mauvaises habitudes…!
    J’arrive à étouffer de la main gauche les cordes aïgues, à étouffer avec le pouce la corde Mi mais j’ai vraiment du mal avec l’annulaire sur la corde La quand je joue la corde Sol !!! J’aurai sans doute encore besoin de quelques semaines d’entrainement !!!
    Mais ça vaut le coup, une fois les bons automatismes pris, la suite sera plus facile!
    Merci pour ce cours et tous tes efforts!!!
    On se dit que si tu arrives à progresser ET à tenir ce site, alors on peut, de notre côté, réussir à seulement progresser 😉

    ps: vivement l’exercice 5 😉

  2. Nada Logroan dit :

    bonjour pour ceux qui ne connaissent vraiment rien a la musique on fait comment parce que c’est un peu confu toutes ces explication je m’attendais plutot a une vidéo comme support

  3. Wes dit :

    Mis à part le fait que je n’arrive pas vraiment à faire les exercices que vous mentionnez, surtout avec l’annulaire, certaines phrases sont assez difficiles à comprendre.

    Pour exemple : « Dans notre manche nous avons encore : utiliser un doigt supplémentaire ; utiliser plus le pouce. »

  4. Charles dit :

    Bonjour; étant grand débutant à la basse, je souhaite savoir si les doigts de la main droite (i et m) doivent rester droits ou être courbés?

    • Ludovic dit :

      L’idée est :
      1) de garder la paume de la main assez stable lorsque l’on alterne index, majeur sur une même corde (le pouce servant de point d’appuie).
      2) de faire vibrer les cordes dans le plan de la basse, sinon avec l’amplitude de la vibration, elles pourraient venir taper contre les frettes (utilisé dans une autre technique, le slap/pop).
      Donc, à l’amorce de jouer la note, le doigt se déplie pour atteindre la corde et va se replier pour la jouer.
      Bonne continuation,
      Ludovic

  5. guitare mag dit :

    Bonjour,

    Moi je suis plutôt guitariste au départ, mais la basse attise ma curiosité 🙂

    Merci pour ces infos qui me sont très utiles car je suis un habitué du médiator.
    J’ai donc 2 questions :
    – Le médiator est-il à proscrire à la basse ?
    – Certains bassistes jouent avec 3 doigts, est-il judicieux de se forcer à jouer avec 3 doigts dès le départ ?

    Merci d’avance !

    • Ludovic dit :

      Bonjour,
      Le médiator fait parti intégrale des outils du bassiste. Plutôt utilisé pour du rock, hard, etc. où rapidité et un son percutant est recherché.
      Le jeu à trois doigts demande une bonne technique et permet aussi de jouer plus vite. Peut-être que venant de la guitare et habitué à jouer des arpèges, il est plus naturel de faire jouer tous les doigts. Savoir le faire ne peut-être qu’un atout. J’y vois un gros avantage pour les triolets.
      Si tu veux écrire un article pour décrire la technique du jeu à trois doigts, je suis preneur 🙂

  6. hydra v dit :

    Si j’ai bien compris tu nous as montrer comment étouffer les cordes, cependant la corde de Sol est bloqué par quelle doigt, quand on a joué la corde de Sol et que l’on jouer ensuite la corde de Ré?

    • hydra v dit :

      Et ensuite la corde de La puis celle de Mi?*

    • Ludovic dit :

      Bonjour Hydra,
      Effectivement, on ne bloque pas les cordes plus aiguës avec la main qui attaque les cordes mais plutôt avec la main du manche. Par exemple, on joue un Do sur la corde La en 3ème case. la corde Mi est étouffée comme expliqué. Les cordes Ré et Sol seront étouffées avec l’autre main. Une des possibilités, on a la pulpe du bout de l’index qui appuie sur la case 3 du La pour faire sonner le notre Do et le reste du doigt qui repose légèrement sur les cordes Ré et Sol pour éviter qu’elles ne vibrent. Est ce que cela répond à ta question ?
      Ludovic

      • hydra v dit :

        Oui merci maintenant je pourrai enfin étouffer les cordes dans les 2 sens ( Mi Ré La Sol ; Sol La Ré Mi) ^^ pour ne pas avoir un mauvais son x)

      • hydra v dit :

        Ton site est vraiment bien pour les débutant un peu comme moi et ce qui sont partis sur de mauvaises bases. Merci ;D

  7. JP dit :

    Bonsoir, merci pour votre site.

    En fait, je crois que je ne comprends pas ce qu’il faut faire. :o(

    Quand vous écrivez  » On attaque une corde avec l’index puis l’attaque suivante se fait avec le majeur. « , je ne comprends pas. Attaque suivante = corde suivante ou même corde avec autre doigt ?

    Et faut-il commencer par le bas ou le haut ?

    Bref, je suis perdu dès la première leçon. ;o)

    • Ludovic dit :

      Bonjour JP,
      C’est la même corde que l’on joue.
      Tu as la main droite ouverte (sans avoir le doigts tendus). L’index et le majeur vont jouer en alternant. Pour jouer un corde, la pulpe du doigt va rouler sur la corde en la prenant légèrement en dessous à l’intérieur et remonter en joignant la paume de la main. Le doigt va s’arrêter et se bloquer naturellement sur la corde du dessus. Si tu as encore un souci, je vais accélérer pour mettre une petite vidéo explicative.
      Ludovic

  8. Ping :Semaine 4 - Apprendre à jouer de la Basse

  9. Le Marroneur dit :

    Hem si je ne m’abuse, étouffer avec le pouce et étouffer avec l’annulaire reviennent au même, si l’on en croît vos propos, non ? Dans les deux cas, on a :
    – La corde Mi est bloquée par le pouce
    – La corde La est bloquée par l’annulaire
    – La corde Ré est bloquée par le doigt qui vient de jouer venant en butée (index ou majeur)

    • Ludovic dit :

      Pardon, une petite erreur de copier/coller non modifié.
      Dans la deuxième méthode, le pouce descend pour appuyer sur la corde La. La Mi est touchée par le côté du pouce. J’ai corrigé le paragraphe.
      Quelle méthode utilisez vous ?
      PS: mince, je n’ai pas encore fait l’exercice 5…

  10. Ping :Semaine 3 - Apprendre à jouer de la Basse

  11. Ping :Semaine 2 - Apprendre à jouer de la Basse

  12. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 2ème Exo Main Gauche

  13. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 4ème Exo Main Gauche

  14. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 3ème Exo Main Gauche

  15. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 1er Exo Main Gauche

  16. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | Travail de la main gauche

  17. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 4ème Exo Main Droite : alterner index / majeur

  18. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 3ème Exo Main Droite : alterner index / majeur

  19. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 2ème Exo Main Droite : alterner index / majeur

  20. Ping :Apprendre à jouer de la Basse | 1er Exo Main Droite : alterner index / majeur

Merci de laisser un petit commentaire